top of page
_R002160.JPG
Les artisans-intervenants

Devenir un artisan-intervenant

Image 1.JPG
Vous êtes artisan ? Entrepreneur de savoir-faire ? Éveillez l’intelligence manuelle de la nouvelle génération en devenant artisan-intervenant du programme « Je découvre les métiers de la main ».

De l’or dans les mains déploie au collège, un programme de 15h pour permettre aux jeunes de s’initier à la pratique manuelle, en lien avec leurs programme scolaire.

En devenant artisan-intervenant :

  • Vous intervenez 3 demi-journées dans l’année au sein d’un établissement scolaire ;

  • Vous animez un atelier de pratique artisanale à destination d’un groupe de 10 jeunes ;

  • Vous bénéficiez d’un accompagnement par l’association et d’outils pédagogiques pour penser votre atelier en lien avec le programme scolaire ;

  • Vous êtes rémunéré pour votre prestation et vous rejoignez une communauté d’artisan engagés pour développer l’intelligence manuelle des plus jeunes ;

  • Vous rejoignez une communauté de 575 artisans  déjà  engagés  à nos côtés.

Je m'inscris 

Des artisans engagés pour transmettre leurs métiers et leur savoir-faire 

91%

rencontrent des
difficultés pour faire  connaître leur métier,  et transmettre

3/4

rencontrent des
difficultés pour faire  connaître leur métier,  et transmettre

89%

se disent prêts
à recommander  l’expérience à d’autres  artisans

Témoignages d'artisans

« Je tiens à vous remercier encore une fois pour la confiance que vous m'avez accordée et pour le travail de mise en valeur des savoir-faire manuels auprès du jeune public. C’était une première pour moi, et j’ai beaucoup aimé leur montrer mon travail et leur faire découvrir les gestes de mon métier. 
Certains sont venus me voir à la fin de l’atelier, pour me demander mon Instagram et rester en contact.
Mon atelier étant à Dijon également, j’espère en accueillir certains pour leur stage de troisième ! »

Najette Bordji – Artisane-bijoutière à Dijon

« J’ai vu beaucoup d’émerveillement dans les yeux des sixièmes, notamment pleins de jeunes qui étaient fiers d’avoir réussi à utiliser des machines dites "d’adultes". »

Alexandre Esteves - Designer plasticien

« Un grand bravo pour cette initiative, il faut que ça continue, afin de proposer des possibilités d’avenir aux jeunes de notre générations, cohérentes avec les défis d’aujourd’hui et de demain : on va avoir besoin de plus de personnes sachant travailler de leurs mains. »

Romain Dalloux - Coutellier

bottom of page